Aller au contenu


Photo
* * * * * 1 note(s)

Les dessous de la Fédération, 3000 ans après

Les dessous de la Fédération

  • Veuillez vous connecter pour répondre
28 réponses à ce sujet

#21 LDdS-Td5Back

LDdS-Td5Back

    Connaisseur

  • Membres
  • PipPipPip
  • 108 messages
  • Sexe:Homme
  • Ville :Champigny Sur Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 Essence BVA

Posté 17 May 2018 - 16:01

Euh... je crois qu’il y a eu un souci à la publication...

Ah oui? Que s'est-il passé?


Rester cool c'est bon pour le coeur!


#22 LDdS-Td5Back

LDdS-Td5Back

    Connaisseur

  • Membres
  • PipPipPip
  • 108 messages
  • Sexe:Homme
  • Ville :Champigny Sur Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 Essence BVA

Posté 17 May 2018 - 16:46

Finalement je n'étais pas mécontent de partager ma table avec ce couple car j’appris beaucoup de chose sur la planète Paplard, sur le mode de vie de ses habitants et sur la manière dont ils étaient gouvernés. Au bout du compte j'en arrivais à penser que le collège des vieux croutons n'était pas ce qu'il fallait à cette société et que la nouvelle fédération qu'ils souhaitaient mettre en œuvre était peut-être la pire des choses, dans tous les cas rien ne me paraissait mieux que celle que j'avais quitté pour me rendre sur Paplard. Nous nous éternisâmes en causeries jusque très tard dans la nuit et vint le moment ou conscient que je devais prendre un peu de repos avant d'affronter une nouvelle réunion avec tronche-de- crêpe, je fis comprendre à mes invités que le temps était venu de foutre la viande dans le sac!

 

- Ce fut un très agréable moment que celui que nous venons de passer avec vous. Nous en garderons un souvenir unique, gravé à jamais en nos mémoires, n'est-ce pas chérie? Me dit-il

- Certainement mon amour! Vous avez eu l’extrême gentillesse de bien vouloir nous écouter, de répondre à nos questions alors que vous n'y étiez pas obligé et cela n'est pas courant sur notre planète! Merci, très vivement merci, dit-elle en balançant la tête de haut en bas avec tellement de violence que je cru un instant qu'elle allait se décrocher ou heurter violemment la table!

- Vos propos à mon encontre sont forts agréables et j'ai eu moi-même grand plaisir à deviser avec vous! Je vous souhaite une bonne fin de soirée.

 

J'ai cru un instant qu'ils allaient se jeter à mes pieds pour les baiser, les lécher que sais-je et je me trouvais donc dans une situation un peu délicate, après tout je n'étais qu'une personne simple comme ils l'étaient eux-mêmes, était-ce mon statut d’extra-planétaire qui me faisait passer à leurs yeux pour une sorte de personnage important dont on glorifie les paroles? Cela me fit sourire et en les voyant s'éloigner, bras dessus, bras dessous, tels deux petits vieux s'en rentrant d'une balade dominicale, je ne pu m’empêcher de  ressentir de la peine tant leur bonheur apparent me semblait artificiel! Ça y est je suis tombé au trente sixième dessous, le moral à ras les pâquerettes, underground au max!

 

Bon, il faut que je remonte la pente et à ce propos au bar on distribue volontiers un petit alcool local qui vaut le détour! Ce remonte-pente très fruité et goûtu fait la fierté  du patron qui ne tari pas d'éloges à son sujet. Dans le cade de mes œuvres diplomatiques,  je ne vais donc pas me soustraire à la tradition, au respect des coutumes au risque de déplaire à la faune locale. Aussi, après avoir écouter quelques minutes la verve endiablée du bedonnant patron de la boutique, je me jetais prestement dans la glotte un petit verre de ce truculent breuvage qui me fit un effet vitriolesque lorsqu'un s'écoula sans délicatesse dans ma trachée!

 

Nom de diou de non de diou! Titanesque le gorgeon, je ne m'en serait pas dégluti un second. J'aime les alcools forts mais avec modération et là mes petiots celui là n'était pas réellement modéré, je ne savais pas avec quoi il était concocté et d’ailleurs je préférais ne pas le savoir! Je n’eus aucun mal à regagner ma carrée, à me dévêtir et à me jeter dans le paddock, en revanche à peine étais-je couché que Morphée m'avala tout cru!

 

Ma nuit fut courte mais régénératrice peut-être l'un des effets magique de la petite gnôle ingurgitée avant de me coucher! Je passerai sur l'épisode de mes ablutions, je suis descendu me restaurer puis je suis passé par la chambre de Lorn pour le prévenir que j'étais près. Pas de réponse. Je toque sa porte à nouveau....pas de réponse! Encore un petit coup pour le fun et toujours pas de réponse. Là je m'interroge; comment se fait-il qu'il ne me réponde pas? Il peut être sur le trône et pris dans un besoin pressant ou difficile à s'exécuter, il n'a pas envie de me répondre et je peux le comprendre. Aussi je décide de rejoindre ma chambre et finaliser quelques menus préparatifs. D'ici un quart d'heure j'irais toquer à nouveau pour voir si Lorn est disponible.

 

Après le temps imparti, me voilà à nouveau à sa porte. Je toque et.....toujours pas de réponse. Là je suis inquiet. Je file voir le patron de l’hôtel qui me suis avec un passe-partout afin que nous puissions entrer dans la chambre allouée à Lorn. Une fois entrés, nous constatons immédiatement que Lorn n'y est pas  et si Lorn y était il nous....! Bref, trêve de plaisanterie,  nous fouillons la chambre des yeux et remarquons que le lit n'a pas été défait! Donc vous avez compris, Lorn n'a pas couché là, il n'est pas rentré alors, où est-il? La est la question, que faire? Je ne vais tout de même pas lancer la police locale à ses trousses, quémander l'intervention du Sherlock du coin! Après tout il a très bien pu se faire inviter quelque part...ah mais oui j'y pense, à force de mater si ostensiblement  la gente féminine il a peut être décoché le gros lot et suivi suivi pour une joute au firmament une petite galinette qui passait non loin de lui!

 

J'espère vraiment que ce soit cela!


Modifié par LDdS-Td5Back, 17 May 2018 - 16:53.

Rester cool c'est bon pour le coeur!


#23 Carole

Carole

    Belette ascendant fouine

  • Golden Girl
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 17082 messages
  • Sexe:Femme
  • Ville :Nice (06)
  • Véhicule(s) :Familiale moche (RS)

Posté 17 May 2018 - 18:31

Euh... je crois qu’il y a eu un souci à la publication...

Ah oui? Que s'est-il passé?
Bah il n’y avait que la moitié du 1er paragraphe... je n’ai pas la berlue ! Je ne dors peut-être pas beaucoup mais je sais ce que j’ai vu ! Na !

agoddess.jpg


#24 Carole

Carole

    Belette ascendant fouine

  • Golden Girl
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 17082 messages
  • Sexe:Femme
  • Ville :Nice (06)
  • Véhicule(s) :Familiale moche (RS)

Posté 18 May 2018 - 21:09

On ne sait jamais, sur un malentendu ça peu marcher! Quand te reverrais-je pays merveilleux....

Belle référence cinématographique ! 😄

Modifié par Carole, 18 May 2018 - 21:09.

agoddess.jpg


#25 Carole

Carole

    Belette ascendant fouine

  • Golden Girl
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 17082 messages
  • Sexe:Femme
  • Ville :Nice (06)
  • Véhicule(s) :Familiale moche (RS)

Posté 18 May 2018 - 21:25

et si Lorn y était il nous....!

Mangerait !
Non ! J’opte plutôt pour « il nous sortirait à coup de pied ! ».

agoddess.jpg


#26 LDdS-Td5Back

LDdS-Td5Back

    Connaisseur

  • Membres
  • PipPipPip
  • 108 messages
  • Sexe:Homme
  • Ville :Champigny Sur Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 Essence BVA

Posté 19 May 2018 - 16:16

 

On ne sait jamais, sur un malentendu ça peu marcher! Quand te reverrais-je pays merveilleux....

Belle référence cinématographique !

 

J'aime beaucoup glisser des phrases cultes et des jeux de mots dans mes textes qui se veulent être drôles!


Rester cool c'est bon pour le coeur!


#27 LDdS-Td5Back

LDdS-Td5Back

    Connaisseur

  • Membres
  • PipPipPip
  • 108 messages
  • Sexe:Homme
  • Ville :Champigny Sur Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 Essence BVA

Posté 19 May 2018 - 16:47

Bon où en étais-je? Ah oui, Lorn! Où is Lorn? Not in the kitchen! Ce serait plus simple s'il était dans la cuisine, mais je me demande bien pourquoi il y serait? J'ai dû contacter tronche-de-crêpe pour l'informer de mon infortune, cela m'a prit plus de deux heures pour lui faire comprendre mais j'y suis arrivé! Le pire est que le chnoque envisageait déjà de faire rechercher Lorn par tous ses services de police, son armée et tous les chasseurs de primes s'ils avaient existé. Là encore ce fut épique pour le calmer et le ramener à la raison si tant est qu'il en soit encore pourvu à son age canonique et surtout dans l'état dans lequel il se trouvait présentement!

 

Nous décidâmes d'attendre le retour de Lorn pour mettre au calendrier des supplices une nouvelle date d'entretien. J'ai donc passé la journée à rechercher le grand escogriffe en reprenant les voies que nous parcourues la veille, mais pas plus de Lorn de de lingot d'or dans la fouille d'un mendiant. Tronche-de-crêpe me fit contacter pour savoir si j'avais des nouvelles, je lui fit répondre que je n'avais que des anciennes! Pas sûr qu'il comprenne la blague compte-tenu de la tête que fit le loufiat qu'il m'avait fait parvenir lorsque je suis retourna ma réponse.

 

C'est en fin de soirée, bien après l'heure du diner, alors que je m'assoupissais fortement dans un fauteuil moelleux du salon d'accueil que j’aperçus la grande carcasse noueuse de dégingandée de Lorn se pointer en ma direction. J'écarquillais plusieurs fois les yeux pour être certain de bien être éveillé et dû me rendre à l'évidence;  Lorn était de retour!  La fiole rougeaude et détendue, un sourie tendu d'une oreille à l'autre, de son pas chaloupé donnant l'impression qu'il allait se désarticuler à chaque pas, je gagna les derniers mètres avant de se planter droit comme une asperge devant moi. 

- Salut à toi digne narrateur, le bonsoir te va, que les dieux de l'univers te soient favorables pour les siècles et les siècles amen! Éructa-t-il si bruyamment que le loufiat de faction à l'accueil s'en cassa la binette en poussant un cri de gorille en rut.

- Bah qu'est-ce que tu foutais tête d’ampoule? Je t'ai cherché toute la journée! Tu aurai pu me faire prévenir, me laisser un message! Non au lieu de ça tu joues les abonnés absents et j'ai donc dû me farcir les vieux pour leur expliquer que nous ne pourrions les rencontrer! T'es gonflé! Lui rétorquais-je franchement agacé!

- Te farcir les vieux? Au sens figuré j'espère! Bon il n'y a pas de quoi en faire une histoire en plus je n'ai pas de comptes à te rendre, tu ne va pas à me tenir la main, me dit-il

- C'est ça fais de l'humour! Puisque c'est comme ça, je te laisse te démerder avec tronche-de-crêpe pour prévoir une nouvelle réunion!

- Ah non pas ça! Après tout c'est toi qui veux consulter les archives, alors assumes! me dit-il en souriant. Moi je me suis pris une petite journée pépère pour décompresser et crois moi que là j'ai décompressé! Je me suis levé une petite galinette, je ne regrette pas même si la gazelle avait pas mal d'heures de vol, son expérience en matière de gâterie était à la hauteur de sa durée de vie! Tiens tu devrais en faire autant, cela te détendrait un peu.


Modifié par LDdS-Td5Back, 21 May 2018 - 21:28.

Rester cool c'est bon pour le coeur!


#28 LDdS-Td5Back

LDdS-Td5Back

    Connaisseur

  • Membres
  • PipPipPip
  • 108 messages
  • Sexe:Homme
  • Ville :Champigny Sur Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 Essence BVA

Posté 21 May 2018 - 22:30

C'est vraiment une tête de buse ce Lorn, je suis le narrateur et en tant que tel je ne suis qu'une entité virtuelle dans son espace-temps donc il m'est impossible d'entrer physiquement en contact avec qui que ce soit! Je le lui dis d'ailleurs et là il semble complétement abasourdi, étonné, cloué sur place comme un étron bien sec en plein désert!

- Ben voyons Lorn, tu sais bien que je ne suis qu'une sorte de hologramme spatio-temporel qui n'existe que dans ton esprit et dans celui avec lequel par ton intermédiaire j'en viens à me connecter! Encore que c'est toi qui es toujours le seul à pouvoir communiquer avec les individus que nous côtoyons! T'as compris?

- Ah oui? Mais alors comment sais tu ce que je vis si tu n'existe pas réellement? Alors comment tu va répondre à ça, hein? ça t'en bouche la rondelle, non? Me rétorque-t-il fier de lui

- En fait je ne fais que raconter au jour le jour ce que tu va un jour écrire dans tes mémoires! Et toc! Tu n'y avais pas pensé à celle là! Lui dis-je sans moins de fierté!

 

Il s’assit, se prit la tronche entre les paluches comme si il allait se mettre à chialer! Je ne sais pas si c'était la remise en question de ce qui savait de sa réalité, une fatigue galopante qui l'avait atteint après ses joutes nocturnes, ou si la mission qu'il s'était fixée prenait un tournant inattendu qui le laissait totalement sur les jantes. Je lui enjoignis de prendre quelques heures de repos, cela pouvait lui remettre les neurones dans l'ordre, les idées en place et qui sait l'aider à y voir plus clair dans le fonctionnement de nos échanges psycho-virtuels.

Le dos courbé, les bras ballants, les jambes lasses et les pieds glissants sur le sol, il gagna son appartement et disparu de ma vue jusqu'à la fin de la journée.

 

Il faut avouer que rien n'est simple dans nos échanges; celui qui raconte l'histoire la connaît parfaitement, du moins en principe, il sait à l'avance ce que chaque personnage va penser, va dire ou va faire; pour les personnages cela peut être franchement agaçant! Et encore moi j'y vais mollo, j’essaie de ne pas trop les bousculer, de les ménager en tenant compte du fait que si je les perd en cours d'histoire cela va être chaud pour arriver jusqu'à la fin! Comme vous avez pu vous en rendre compte, j'ai été fort sympathique depuis le début, presque paternel même si parfois j'avais envie de péter une crise pour faire bouger un peu plus mes personnages! Même là, j'aurais pu obliger Lorn à me suivre pour que nous nous rendions à une réunion impromptue avec les vieux chnoques du collèges de Paplard, et bien non, j'ai pris sur moi de l'envoyer se reposer, c'est pas tendre ça?

 

Notez bien que cela me donne aussi du répit, je dois le reconnaitre! Donc pendant ce temps supplémentaire qui m'est alloué j'en profite pour faire le point sur notre épopée et réfléchir à la suite à donner. Bien pratique pour le narrateur qui doit s'octroyer suffisamment de temps pour définir le chemin à suivre pour la suite des évènements. Les ersonnages ne peuvent pas en faire autant; à chacun son bouleau!

 

En fait, Lorn veut découvrir la cause réelle de l'éclatement de la Fédération et pourquoi personne à priori ne s'est levé pour empêcher qu'elle ne parte en cacahuète. Mais sait-il vraiment ce qu'il recherche, le destin ne peut-il l'avoir poussé vers cette recherche pour le mener vers une autre quette peut-être beaucoup plus importante que celle qu'il s'est fixé? Ah Ah, suspens possible car Lorn si tel est le cas, n'en sait rien! J'allais dire moi non plus d'ailleurs, cependant si je ne sais pas cela devient dingue! Enfin il ne faut pas que j'en dise trop sur ce qui va se passe ultérieurement, chaque chose en son temps et les chèvres seront bien gardées (Je ne vois pas le rapport mais j'avais envie de dire ça!)

 

Toujours est-il que le Lorn ne refit surface que le lendemain pour le petit déjeuner. Il avait une faim d'ogre, si je l'avais laissé faire il aurait bouffer les sept nains, les cent un dalmatiens, Blanche-Neige et tout le toutim rien que pour se mettre en appétit! Partant du principe que "qui bouffe trop, ballonne trop" je n'étais pas d'accord pour une compétition de flatulentes sonorités odorantes, ni pour supporter des moments de somnolences intempestives. Je l'aime bien le grand échassier mais il y a des limites à tout et faudrait voir à ne pas trop mollir car le taf ne va pas se faire tout seul.

- Arrêtes de claper Lorn tu va éclater! Je sais que gros comme tu es tu peux te laisser aller à quelques excès mais là ça dépasse les bornes!

- Qu'est-ce que tu veux, j'ai encore un petit creux, il faut absolument que je le remplisse sinon je ne serais pas opérationnel! C'est que j'en ai de l'énergie à emmagasiner pour récupérer les heures de folies que j'ai passé avec Gloute Mouillepince!

- Avec qui? Interrogeais-je éberlué

- Avec Gloute Mouillepince! La nénette avec laquelle je me suis éclaté, celle avec qui j'ai passé des heures en parties de gambettes en l'air! 

- Et elle s'appelle Gloute Mouillepince? Sympa comme blase! Je ne voudrais pas me moquer mais je ne pensais pas que quelqu'un pourrait avoir un nom pareil! Et côté esthétique le physique va de pair avec la délicatesse de son nom? Me moquais-je.

- Alors ça c'est petit! Tu serais jaloux que ça ne m'étonnerait pas! C'est pas beau de se moquer des gens; je le trouve très original son patronyme quand à son esthétique tout en rondeurs assouvies rien de trop pour bien occuper les mains et le reste d'ailleurs! D'ailleurs si je te disais ce que nous avons faits, tu en tomberais sur le fion! Me répondit-il vexé

- Pas de détail, gardes ça pour ton jardin secret. Je te rappelle que je ne peux pas être jaloux parce que...

- Je sais, je sais, tu n'est pas réel. Pourtant tu pourrais au moins te mettre à ma place pour imaginer ce que j'ai vécu ces dernières heures! Après tout c'est toi l'auteur donc tu devrais comprendre ce que je ressent.

 

Sur ce coup-ci il n'avait pas tout à fait tort


Modifié par LDdS-Td5Back, 21 May 2018 - 22:34.

Rester cool c'est bon pour le coeur!


#29 LDdS-Td5Back

LDdS-Td5Back

    Connaisseur

  • Membres
  • PipPipPip
  • 108 messages
  • Sexe:Homme
  • Ville :Champigny Sur Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 Essence BVA

Posté 21 May 2018 - 23:52

Pour résumer, Lorn et Gloute Mouillepince s'étaient offert des moments passionnés, enivrants, "septième-cielestres", inoubliables et cela nous avait tournebouler notre échassier préféré au point qu'il ne savait plus où il avait les pieds et même si sa face de vieille chauve-souris était encore bien attachée à son corps malingre. Super mais il n'y avait pas de quoi en faire un évènement galactique et encore moins universel. Lui était encore dans une sorte de torpeur végétative et flottante, il se serait lâché aux herbes ou aux poudres que je n'en serais pas plus étonné que ça!

 

- Bon mon petit Lornounet, il faut redescendre sur terre, attention à l'atterrissage ça va faire mal!

- Oui, ça va laisses-moi reprendre mes esprits! J'ai bien conscience que mes petits moments de tendresse n'ont aucun intérêt pour toi! Me répondit-il avec un regard triste et embrumé.

- Nous avons une mission Lorn, d'ailleurs c'est toi qui en a décidé ainsi, il faudrait savoir si tu baisses les bras ou bien si tu continue jusqu'au bout!

- Bien sûr que je veux continuer, cela n’empêche pas de se donner un peu de bon temps! Je ne suis pas un robot mais un humain avec ses qualités et ses défauts, ses forces et ses faiblesses! Cela te paraît anormal?

- Non mais nous n'avons pas des siècles devant nous pour mener cette enquête et tout le temps que nous perdons nous éloigne un peu plus chaque fois de la résolution de l'énigme qui motive tes recherches!

- Ce n'est pas grave j'ai tout le temps devant moi, me répondit-il relax dans ses pompes!

 

J'en suis resté sans voix, le clavier en stand-bye, l'esprit en point d'interrogation, la bouche béé , les mains moites et les pieds poites! Il ne se fait pas ch... le garçon, pour peu c'est lui qui m'imposerait les tenants et aboutissants de cette histoires! Nom d'une pipe-en-bois-de-St-Claude-dont-on-fait-les-flutes! Il faut que je me ressaisisse et que je le ramène à la raison car sinon il va me casser les bonbons! Et moi je n'aime pas les bonbons! Fermeté et diplomatie, une main de fer dans un gant de velours, voilà ce qu'il faut que je fasse!

 

- Bon Lorn, il faut reprendre le contact avec tronche-de-crêpe afin qu'il nous donne l'accès aux salles des archives! La dernière fois il semblait près à nous en donner l'accès, il devait nous le confirmer le lendemain, j'espère qu'il n'aura pas changé d'avis sinon on est reparti pour un tour! Je ne ta cache pas qu'à la longue cela commence à me les secouer chouia!

- Je sais ce que tu va dire, s'il à changer d'avis ça sera de ma faute! Dit-il la voix voilée, presque étranglée comme s'il allait s'effondrer en larme!

- Arrête ton cirque Lorn, je ne t'accuse de rien et quand bien même, il faut tirer un trait et se bouger le dargeau pour faire avancer notre enquête! Là il commence à m'agacer sérieusement, j'en ai le bout des doigts tout fourmillé, les gambettes en coton et le palpitant bat la danse de St Guy!

- Ne me cause pas comme ça! C'est pas parce que tu es celui qui raconte mon histoire que tu dois t'autoriser à me faire passer pour un crétin, infantilisant, mi sénile mi débile! Je me rend compte aujourd'hui que je n'ai pas eu de vie, que tous mes jours se sont déroulés sans ampleur, sans soleil, sans ce parfum de fleur qui fait fermer les yeux et tendre le nez vers ce qui paraît être le paradis! C'est bête mais le temps passé avec Gloute m'a en quelque sorte réveillé, fait prendre conscience que je pouvais encore espérer en une vie meilleure, une vie de splendeurs, d'éclats de rire, d'amour, une vive aussi lumineuse qu'il ciel de nuit étoilé!

- Non de diou de non de diou! Mais c'est que tu donnes dans la poésie, dans...

- C'est ça fout toi de moi, décidément tu n'en a rien à faire de tes personnages! Tu passe ton temps à te foutre de moi, à me faire passer pour un toquard et ça gonfle! Si ça continue j'arrête tout et tu te démerdera pour continuer ton récit MONSIEUR LE NARRATEUR!

- Oh-là Lorn, j'y vais peut-être fort en ce qui te concerne mais en tout état de cause tu ne peux pas décider unilatéralement de tout envoyer promener car je ne le permettrai pas!

 

Je serais un peu dans la mouise s'il décidait d'arrêter tout de go son enquête! Aussi, si en théorie c'est moi qui commande, il faut se méfier de ce qui peut se produire dans les méandres de l'espace-temps, dans les multiples dimensions de l'univers et des multi-vers! Je ne vous cause même pas des liaisons quantiques, des trous noirs, des quasars et de tous les phénomènes étranges, les aberrations qui existent dans notre univers! Donc il faut que j'y aille avec des pincettes pour pas que Lornounet me pète entre les doigts.

 

Seulement voilà, il semble complétement barré, limite en état de survol de la réalité, entre haute stratosphère et orbite basse avec une absence totale de volonté à vouloir rentrer dans l'atmosphère afin de poser tout son être sur le plancher des vaches! Deux solutions, le tirer de ses rêveries d'adolescent sur le retour avec fermeté ou lui susurrer délicatement à l'oreille cette nécessité basique peut-être mais fort importante de bien vouloir me faire le plus grand plaisir de revenir parmi nous pour reprendre le chemin de nos recherches! Pas facile car s'il a le sentiment que je me moque de lui en usant de la manière gentille, presque tendre, il va encore s'enrailler d'avantage et si j'y mets trop de fermeté il va m'accuser de trop le secouer; bref le résultat ne sera pas meilleur! Ecrire une histoire n'est pas toujours aisé surtout lorsqu'il faut se battre contre un ou plusieurs personnages!

 

Faut que je fasse une pause, chacun son tour, car je dois réfléchir à la meilleur façon pour remettre en selle mon petit Lornounet! Si vous avez des idées n'hésitez pas, ne le dites pas trop fort pour pas que cela lui tombe dans les feuilles et croyez-moi vu la taille de ses esgourdes il à l’ouïe fine surtout qu'en plus il roule avec les portières ouvertes!


Rester cool c'est bon pour le coeur!






Similar Topics Collapse

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)