Aller au contenu


Photo
* * * * * 1 note(s)

Comment fonctionnent les moteurs

Fonctionnement

  • Veuillez vous connecter pour répondre
13 réponses à ce sujet

#1 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 22 April 2020 - 19:54

Fonctionnement des moteurs

Retour à la table des matières

 

Dans ce sujet, nous allons montrer le principe de fonctionnement des principaux types de moteur. Mais avant cela, il faut comprendre sur quels principes ils sont conçus. Le moteur contient des organes qui permettent la transformation d'un mouvement linéaire en mouvement rotatif, sauf le moteur rotatif et le moteur à turbine. Sinon, nous trouverons des moteurs auto et moto en 2 temps et 4 temps.

 

A - Deux temps et quatre temps

 

1) Fonctionnement du moteur 2 Temps - Pour en savoir plus

2) Fonctionnement du moteur 4 temps  - Pour en savoir plus

 

Différences entre les 2 temps et 4 temps ( Source : Bateaux.com)

 

1- Moteur 2 temps :

Le cycle des 2 temps intègre les 4 phases du 4 temps, mais sur un seul tour moteur : admission et échappement sont rapides et simultanée entre la fin de détente et le début de la compression.

Fichier joint  moteur-2-temps1.jpg   29.94 Ko   0 téléchargement(s)

 

 

  • Premier temps : Compression (1) avec inflammation des gaz en fin de cycle
  • Deuxième temps : Détente et explosion (2 et 3), les gaz sont portés à une température élevée par combustion, avec l’explosion, la pression augmente entraînant le piston vers le bas par l'effort exercé.

2- Moteur 4 temps :

 

Fichier joint  moteur-4-temps1.jpg   28.9 Ko   0 téléchargement(s)

  • Premier temps : Admission du mélange air/carburant pendant la course descendante du piston par l’orifice d’admission. Le mélange air essence est aspiré.
  • Deuxième temps : Compression du mélange air/carburant durant la montée du piston après fermeture de l’orifice d’admission. En fin de compression (piston en haut), inflammation du mélange air/carburant par l’étincelle d’allumage (la bougie). 
  • Troisième temps : Détente ou explosion, les gaz sont portés à une température élevée par combustion, avec l’explosion, la pression augmente entraînant le piston vers le bas par l’effort exercé.
  • Quatrième temps : Echappement, l’orifice d’échappement (soupape à nouveau) s’ouvre, les gaz brûlés sont refoulés par la course montante du piston.

Le cycle complet s’opère donc sur 2 tours de moteur.

 

B - Types de moteurs

 

Moteur atmosphérique

Il s'agit d'un moteur traditionnel à carburateur ou à injection.

 

Moteur turbo

Il s'agit d'un moteur traditionnel à carburateur ou à injection équipé un turbo compresseur qui se déclenche selon un certain régime.

 

Moteur à compresseur

Il s'agit d'un moteur traditionnel à carburateur ou à injection équipé compresseur qui se déclenche dès le démarrage du moteur.

 

Moteur à carburateur

Il s'agit d'un moteur traditionnel à carburateur équipé de un ou plusieurs carburateurs chargés de l'alimenter en mélange air/carburant.

 

Moteur à injection mécanique

Il s'agit d'un moteur qui est alimenter en mélange air/carburant par des injecteurs gérés par un boitier d'injection commandé mécaniquement.

 

Moteur à injection électronique

Il s'agit d'un moteur qui est alimenter en mélange air/carburant par des injecteurs gérés par un système électronique d'injection.

 

C - Entrons dans les détails

 

3) Fonctionnement des moteurs essence et diesel

4) Fonctionnement du moteur rotatif (Wrankel)

5) Moteur GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié)

6) Moteur GNV (Gaz Naturel pour Véhicule)

7) Motorisation hybride

8) Motorisation électrique

9) Moteur à turbine

10) Moteur, quelques particularités

11) Moteur : organes fixes et mobiles

12) On en parle aussi dans "Réparation mécanique, aide panne auto"

13) De quoi est composé un moteur essence

14) Voici une seconde liste d'organes ne figurant pas dans les sujets 13 et 15

15) De quoi est composé un moteur Diesel


Bannière basse


#2 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 23 April 2020 - 15:23

3) Fonctionnement des moteurs essence et diesel

Retour à la liste

 

La grande majorité des moteurs essence actuels sont des moteurs à 4 temps. quelque soit le nombre de cylindres, ils fonctionnent tous sur le même principe. Ainsi, la vidéo présentée dans le post précédent est tout à fait significative pour rendre compte de son fonctionnement.

 

- Comment fonctionne le Moteur essence - En savoir plus

 

Fonctionnement du moteur diesel

La grande majorité des moteurs diesel actuels sont des moteurs à 4 temps. quelque soit le nombre de cylindres, ils fonctionnent tous sur le même principe qui est très proche de celui du moteur essence. Cependant, le moteur diesel n'a pas besoin d'étincelle pour enflammer le mélange air/carburant. En effet, le gasoil, par sa nature et sa composition, explose lorsqu'il est soumis à une certaine pression qui se mesure en bars. Cette compression est produite par la pression imprimée par la montée du piston dans la chambre de combustion. Pas d'étincelles donc pas de bougies telles qu'on les trouvent dans le moteur essence. En revanche, des bougies de pré-chauffage servent à mettre en température la chambre de combustion avant la mise en route du moteur, facilitant ainsi le démarrage à froid. En ce sens, elles jouent le même rôle que le starter des véhicules essence.

 

- Comment fonctionne un moteur Diesel- En savoir plus 

                                                                                      

 

Nous aborderons dans un notre sujet les différents type d'alimentation des moteurs à essence et des moteurs diesel.

 

 

Différence entre les deux carburants :

 

La différence entre essence et diesel. L'essence et le diesel sont deux types de carburants différents, tous deux produits à partir du pétrole. L'essence est composée d'hydrocarbures plus légers que le diesel. Mais la différence entre essence et diesel réside aussi dans le fonctionnement du moteur.

 

Ci-dessous, photo d'un moteur essence et d'un moteur diesel.

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse


#3 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 23 April 2020 - 15:57

4) Fonctionnement du moteur rotatif (Wrankel)

Retour à la liste

 

Le moteur rotatif Wrankel est un moteur à essence à piston rotatif. Il n'y a pas transformation d'un mouvement linéaire en mouvement rotatif. Cette architecture n'est pas très répandue, peu de véhicules en furent équipés. A ma connaissance, le moteur rotatif fut produit en un ou deux rotors, c'est à dire en 1 ou deux pistons rotatifs.

 

 - Fonctionnement du moteur - Pour en savoir plus

 

Ci-dessous quelques photos comprenant :

- Deux photos du moteur

- Une moto Suzuki utilisant ce moteur

- Une Mazda à moteur Wrankel

- La Citroën GS à moteur Wrankel

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse


#4 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 23 April 2020 - 16:18

5) Moteur GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié)

Retour à la liste

 

Le démarrage d’un véhicule GPL passant obligatoirement par l’essence, la mise en route du GPL ne pouvant intervenir qu’une fois le moteur monté en température. On parle alors de motorisation bi-carburation.

 

 - Comment fonctionne un moteur au GPL - En savoir plus

 

 - Installation d'un kit (Vidéo de 1997)

 

Ci-dessous, une photo d'un moteur utilisant cette technologie et une photo de l'ensemble du système GPL

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse


#5 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 23 April 2020 - 16:34

6) Moteur GNV (Gaz Naturel pour Véhicule)

Retour à la liste

 

Le démarrage d’un véhicule GNV passant obligatoirement par l’essence, la mise en route du GNV ne pouvant intervenir qu’une fois le moteur monté en température. On parle alors de motorisation bi-carburation.

 

 - Fonctionnement des moteurs au GNV - En savoir plus

 - Installation d'un kit GNV 

Fichier(s) joint(s)

  • Fichier joint  GNV1.jpg   26.85 Ko   0 téléchargement(s)
  • Fichier joint  GNV2.png   62.16 Ko   0 téléchargement(s)

Modifié par Stepquest, 18 May 2020 - 20:20.

Bannière basse


#6 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 23 April 2020 - 20:03

7) Motorisation Hybride

Retour à la liste

La motorisation hybride est constituée de deux moteurs. Un moteur thermique essence ou diesel et un moteur électrique. L'architecture la plus répandue pour ce type de véhicule associe un moteur électrique et un moteur à essence.

 

 

- Fonctionnement de cette motorisation - En savoir plus

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse


#7 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 23 April 2020 - 20:09

8) Motorisation Électrique

Retour à la liste

 

Plusieurs constructeurs se sont mis depuis quelques années à la voiture électrique. Écologie oblige. Leurs voitures disposent donc d'un moteur électrique en lieu et place du traditionnel moteur thermique essence ou diesel. Cette architecture apporte certains avantages mais aussi certains inconvénients. Cette architecture n'est pas nouvelle car au début du siècle dernier, un constructeur l'avait déjà développé en 1898 pour produire sa "Jamais contente"

 

 - Fonctionnement Moteur Electrique - En savoir plus

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse


#8 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 23 April 2020 - 20:52

9) Moteur à Turbine

Retour à la liste

 

Cette architecture n'est pas très répandue. Le moteur thermique est remplacée par un système à turbine sur le principe de ce qui se fait pour les moteur à réaction. C'est l'américain Chrysler qui sortira en 1963 un véhicule utilisant cette technologie.

 

 - Vidéo de la Chrysler à turbine - En savoir plus

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse


#9 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 23 April 2020 - 20:58

10) Moteur, quelques particularités

Retour à la liste

 

Certains constructeurs ont étudiés des technologies permettant d'envisager des économies en matière de consommation de carburant. Des développements très longs, couteux, avec des résultats qui n'ont pas été à la hauteur des espoirs des ingénieurs.

 

1 - Moteur à cylindres déconnectables

Parmi eux, Audi, Volkswagen notamment, ont mis au point un système à quatre cylindres dont deux cylindres peuvent être déconnectés. En régime urbain, le moteur se comporte comme un bicylindres..

- Principe de fonctionnement du moteur  - En savoir plus

 

 

2 - Moteur à culasse mobile, appelé également à compression variable

Il s'agit d'un moteur fonctionnant sur le principe d'un moteur à allumage commandé dont le volume de la chambre de combustion varie continûment en fonction de la charge du moteur. Pour cela, le moteur utilise un mécanisme classique bielle-manivelle associé à des engrenages à longue durée de vie, réalisant un piston à la cinématique parfaitement verticale, débarrassée des contraintes radiales, principale source de frottements.

- Fonctionnement du moteur  - En savoir plus

 

 

3 - Moteur à soupapes et arbre(s) à cames latéral

Il s'agit d'un moteur dont l'admission et l'échappement ne se font pas au-dessus du cylindre (tête du cylindre), comme dans les moteurs à soupapes en tête , mais par une chambre latérale, au cylindre, (le cylindre étant supposé vertical - lorsque les cylindres sont horizontaux, par exemple, les soupapes sont au-dessus du cylindre, mais on parle malgré tout de soupapes latérales).

- Fonctionnement du moteur  - En savoir plus

 

 

4 - Moteur à arbre(s) à cames en tête

Il s'agit d'un moteur dont l'admission et l’échappement sont pilotés par un arbre à cames positionné au-dessus des pistons. Le moteur à deux arbres à cames en tête, offre la particularité d'utiliser un arbre pour l'admission et un second pour l'échappement.

- Fonctionnement du moteur  - En savoir plus (1)

 

(1) dans ce document, retrouvez toutes les informations sur l'arbre à cames

 

5 - Moteur  système VTEC

le système VTEC (Variable valve Timing and lift Electronic Control) ce qui signifie, contrôle électronique progressif de calage et d'ouverture des soupapes, est un système de distribution variable pour les moteurs à combustion, conçu par un ingénieur de la firme Honda. Ce système permet d'optimiser le temps d'ouverture des soupapes pour des régimes moteur différents, afin de délivrer le maximum de puissance.

- Fonctionnement du moteur  - En savoir plus

 

 

6 - Moteur à suralimentation par injection gazeuse

Principe : Elle consiste à injecter à la pression de 100 bars le carburant directement dans la chambre de combustion plutôt qu'en amont dans la tubulure d'admission pour les moteurs à allumage commandé, ou dans une préchambre pour les moteurs diesel.

 - En savoir plus

 

7 - Injection d'eau

Principe : L'injection d'eau dans les moteurs est une technique conçue et employée pour améliorer ou modifier les caractéristiques techniques ou le rendement d'un moteur à combustion interne. Connue depuis les débuts de la conception de ces moteurs, elle a connu une période de succès dans le domaine aéronautique, en particulier pendant la Seconde Guerre mondiale, mais reste relativement peu utilisée de nos jours. Le premier à avoir eu l'idée d'injecter de l'eau dans des moteurs à combustion interne est Pierre Hugon en 1865, sur son moteur à gaz, l'eau ayant prétendument « ordre de ralentir la combustion du gaz ». L'expérimentateur relève des courbes à l’indicateur thermique montrant que la courbe de détente s’améliore très sensiblement

- Fonctionnement - En savoir plus

 

8 - Injection, ce qu'il faut savoir

Injection monopoint, multipoint, indirecte ou direct.

 - Fonctionnement

 

 

Galerie photos : 1) Moteur à cylindres déconnectables - 2) Moteur à culasse mobile, appelé également à compression variable - 3) Moteur à soupapes et arbre(s) à cames latéral - 4) Moteur à arbre(s) à cames en tête - 5) Moteur système VTEC - 6) Injection gazeuse - 7) Injection d'eau

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse


#10 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 24 April 2020 - 14:42

11) Moteur : organes fixes et mobiles

Retour à la liste

 

Avant d'aller plus avant pour découvrir ce que contient votre véhicule sous le capot moteur, il convient de savoir ce que contient le moteur.

 

- Consultez la vidéo - Par ailleurs le lien (1) Liste des organes du moteur  sera très utilisé par la suite de manière à documenter cette base d'informations

Miniature(s) jointe(s)

 

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse


#11 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 09 May 2020 - 16:01

12) On en parle aussi dans "Réparation mécanique, aide panne auto"

Retour à la liste

 

Dans moteurs pièces internes :

https://forum.autoca...quipage-mobile/

 

Dans moteurs : TYpes de moteurs :

https://forum.autoca...e-motorisation/

 

Moteur : Turbo et compresseur :

https://forum.autoca...uralimentation/

http://www.autocadre...ompresseur.html

 

Moteur vanne EGR :

https://forum.autoca...8-la-vanne-egr/

 

Moteur : Culasse :

https://forum.autoca...int-de-culasse/


Bannière basse


#12 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 18 May 2020 - 20:09

13) De quoi est composé un moteur essence

Retour à la liste

 

Le moteur thermique d'une voiture à carburant essence ou diesel est globalement constitué par les mêmes éléments. Bien évidemment nous parlons ici d'un moteur traditionnel tels qu'on en trouvait sur les voitures d'avant les année 90. Nous complèterons cette liste pour indiquer les organes qui figurent dans moteurs modernes. Le moteur décrit est un 4 cylindres en ligne, soupapes en tête et arbre à cames latéral.

13 - 1 Voici une liste avec les organes tels qu'ils apparaissent dans l'image "Le moteur" :

  1. Bougie : La bougie d'allumage est un dispositif électrique, présent sur les moteurs à allumage commandé, qui provoque l'inflammation du mélange gazeux dans la chambre de combustion.
  2. Culasse : La culasse est la pièce assurant la fermeture haute du ou des cylindres et, regroupant certaines fonctions d'un moteur à pistons alternatifs. Sur de nombreux types de moteurs, les soupapes d'admission et d'échappement y sont logées.
  3. Thermostat : Aujourd'hui, on utilise de plus en plus des thermostats électroniques qui jouissent d'une fiabilité de plus en plus comparable aux modèles à mercure, plus précis, et qui posent moins de problèmes environnementaux en fin de vie.
  4. Pompe à eau : La pompe à eau est un élément du circuit de refroidissement qui permet de maintenir le moteur à sa température « idéale » de fonctionnement, en chimie et en physique pour obtenir un vide partiel, une trompe à eau est employée.
  5. Courroie : Il s'agit d'une pièce d'usure du moteur qui permet de synchroniser le mouvement des pistons et des soupapes lorsque le moteur est entrain de fonctionner. La courroie accessoire permet de de faire tourner des organes tel que l'alternateur.
  6. Pignon d'entrainement d'arbre à cames : Bien qu'aujourd'hui complètement passé de mode en automobile, l'entraînement par arbre est toujours employé sur certains moteurs de motocyclettes (Ducati) ; il consiste en un arbre vertical comportant un renvoi d'angle par pignons à chacune de ses extrémités, et n'est employé que pour les moteurs à arbre(s) à cames en tête.
  7. Chaine de distribution, remplacée par une courroie de distribution sur certains moteurs : Fondamentale au fonctionnement du moteur, la chaîne de distribution est la pièce qui assure la synchronisation entre les composants du moteur.
  8. Extrémité du vilebrequin : (queues de vilebrequin) : c'est l'extrémité du vilebrequin, elle peut comporter des roues crantées qui entraînerons les autres éléments du moteur
  9. Crépine : Une crépine est en mécanique un filtre à l'extrémité d'une canalisation. Elle est un bac de canalisation retenant à ses extrémités ou dans le circuit les éléments étrangers entraînés dans le flux
  10. Piston : Le piston est une pièce rigide, de forme généralement circulaire, coulissant dans un cylindre de forme complémentaire. Les pistons sont généralement moulés dans un alliage d'aluminium afin d'être légers et de pouvoir agir en tant que conducteur thermique pendant les séquences de fonctionnement du moteur.
  11. Vilebrequin : Le vilebrequin est un dispositif mécanique qui permet, par l'intermédiaire d'une bielle, la transformation du mouvement linéaire rectiligne du piston en un mouvement de rotation continu, et inversement. C'est l'élément principal du système bielle-manivelle.
  12. Bielle : En mécanique, une bielle est une pièce dotée de deux articulations, une à chaque extrémité, dans le but de transmettre une force, un mouvement ou une position. L'articulation à chaque extrémité de la bielle peut être un pivot ou une rotule.
  13. Carter : En mécanique, un carter (du nom de son inventeur J. Harrison Carter) est une enveloppe protégeant un organe mécanique, souvent fermée de façon étanche, et contenant le lubrifiant nécessaire à son fonctionnement ou des organes qui doivent être isolés de l'extérieur.
  14. Joint de culasse : Le joint de culasse est un élément essentiel dans un moteur, il garantit l'étanchéité de la chambre de combustion et se trouve placé entre la culasse et le bas moteur.
  15. Filtre à huile : C'est une cartouche filtrante qui se situe au niveau du moteur ou à l'intérieur d'un boîtier spécifique. En filtrant les particules métalliques, les poussières et résidus liés à la combustion, cette pièce favorise la pureté de l'huile de moteur et la diminution des frictions.
  16. Emplacement de la cloche d'embrayage : Il s'agit de l'emplacement du moteur se lequel viendra se fixer la cloche d'embrayage.
  17. Collecteur d'échappement : Le collecteur d'échappement est constitué de tubulures métalliques. Son rôle est de guider les gaz dits d'échappement, c'est à dire qui sortent d'un moteur après la combustion du mélange que forment le carburant et l'air. Sur un moteur monocylindre, on parlera de pipe d'échappement.
  18. Collecteur d'admission : Il fait partie de la ligne d'alimentation en air d'un moteur thermique, c'est-à-dire d'un moteur à combustion. Le rôle du collecteur d'admission est de répartir l'air admis dans le moteur sur la totalité des cylindres pour réaliser une combustion totale du carburant dans chacun d'eux. Sur un moteur monocylindre, on parlera de pipe d'admission.
  19. Emplacement des carburateurs : Il s'agit du support sur lequel le carburateur sera raccordé et fixé au moteur.
  20. Ressort de soupape : Ressort de rappel utilisé pour le fonctionnement des soupapes.
  21. Cache culbuteurs : Le cache-culbuteurs (ou couvre-culasse) recouvre le haut du moteur d'une voiture. Mais contrairement à ce que pourrait laisser penser son aspect simple, il a bien d'autres fonctions.
  22. Orifice remplissage d'huile : Il s'agit d'un orifice percé dans le cache culbuteurs. Fermé par un bouchon étanche, c'est via cet orifice que l'on complète le niveau d'huile moteur.
  23. Culbuteur : Un culbuteur est une pièce de mécanique destinée à transmettre un mouvement en changeant la direction et le sens (on parle aussi de basculeur). La transmission se fait par pivotement autour d'un axe. Il participe avec la tige de culbuteur fonctionnement des soupapes.
  24. Tige de culbuteur : Dans un moteur à combustion interne, les culbuteurs servent à transmettre la poussée des tiges de culbuteurs vers les soupapes (les soupapes se trouvant au-dessus des cylindres, les tiges de culbuteurs le long des cylindres, sont actionnées par un arbre à cames latéral ou central, situé vers le bas des cylindres.
  25. Soupape : Une soupape est un organe mécanique de la distribution des moteurs thermiques à quatre temps permettant l'admission des gaz frais et l'évacuation des gaz brûlés. Ces dernières sont le plus souvent actionnées par un arbre à cames et maintenues par un ou plusieurs ressorts de rappel.

Pour une meilleur vision de chaque élément, nous allons publier dans la galerie photos tous les éléments de la liste ci-dessus en respectant l'ordre de présentation dans la liste.

- Fonctionnement - En savoir plus

 

 

Galerie photos : Le moteur - 1) Bougie - 2) Culasse - 3)Thermostat - 4) Pompe à eau - 5) Courroie - 6) Pignon d'entrainement d'arbre à cames - 7) Chaine de distribution - 8) Extrémité du vilebrequin - 9) Crépine - 10) Piston - 11) Vilebrequin - 12) Bielle - 13) Carter - 14) Joint de culasse - 15) Filtre à huile - 16) Emplacement cloche d'embrayage - 17) Collecteur d'échappement - 18) Collecteur d'admission - 19) Emplacement des carburateurs - 20) Ressort de soupape - 21) Cache culbuteurs - 22) Orifice remplissage d'huile - 23) Culbuteur - 24) Tige de culbuteur - 25) Soupape

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse


#13 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 19 May 2020 - 15:38

14) Voici une seconde liste d'organes ne figurant pas dans les sujets 13 et 15

Retour à la liste

 

Il s'agit d'organes supplémentaires figurant dans nos voitures modernes, mais pas uniquement! Devinez les intrus ! En complément, vous trouverez pour chaque élément une petite définition.

 

  1. Carburateur : Le carburateur est un organe qui équipe de nombreux moteurs à allumage commandé (dits « à essence », par opposition aux moteurs Diesel) très majoritairement représentés par les moteurs à deux ou à quatre temps. Sa présence est quasi systématique sur les anciennes générations de ces moteurs, bien qu'il soit maintenant souvent remplacé par l'injection électronique dans les moteurs modernes, les moteurs à carburateur ayant de moins bons rendements et consommant davantage de carburant.
  2. Volant moteur : Le volant moteur est une lourde pièce (5 à 10 kg) en forme de disque en fonte aciérée munie d'une frette dentée à son pourtour. Il est placé en sortie du moteur avant l'embrayage. Il est fixé au vilebrequin par vis afin de lui transmettre le mouvement de rotation.
  3. Coussinet : Le coussinet est constitué de deux demi-coussinets, il vient épouser la forme intérieure de la bielle coté vilebrequin. Il est souvent lisse, mais peut comporter une rainure centrale pour le graissage ; en outre, un des demi-coussinets est percé d'un trou pour le passage d'huile.
  4. Chemise : La chemise est une pièce cylindrique emmanchée en force dans le cylindre (ayant un métal plus résistant que le reste du bloc moteur), et dans laquelle coulisse le piston et où se produit la combustion/compression (fortes contraintes !). Il existe deux variantes :

    - la chemise sèche: Elle est en métal traité ajoutée dans le bloc (systématique dans les blocs moteurs en alu)

    - la chemise humide: Elle est usinée directement dans le métal du bloc et est traitée avec apport d'un matériau résistant (on en trouve dans les blocs moteurs en fonte)

  5. Segment : Le rôle des segments est : Empêcher les gaz d'échappement d'aller dans le carter (sous le piston), empêcher aussi l'huile d'aller en haut, bien "étaler" l'huile de manière homogène sur la paroi du cylindre, guider la course du piston pour qu'il aille droit (il ne faudrait surtout pas qu'il penche un peu lors d'une remontée), permettre un transfert thermique entre le piston et le cylindre (grâce au contact qu'ils établissent entre la paroi du cylindre et le contour du piston). Pour plus d'infos sur les types de segments, cliquez ici
  6. Pompe à huile : Dans un moteurs deux temps, la lubrification est effectuée par l'aspiration d'un mélange air+essence+huile dans les cylindres. La pompe à huile n'a d'utilité que si le mélange carburant-huile est réalisé juste avant que le mélange carburant-huile vaporisée-air ne soit aspiré par le moteur pour assurer la lubrification de toutes les pièces mécaniques. Dans les moteurs 4 temps, la pompe à huile sert à faire circuler le lubrifiant dans toutes les pièces qui en ont besoin. Selon le type de carter, son utilité est légèrement différente.
  7. Filtre à air : Le filtre à air, comme son nom l'indique, est une pièce du moteur, qui permet de le protéger des infiltrations ! Si on devait comparer la voiture au corps humain, le filtre à air serait le « poumon » de votre véhicule.
  8. Turbo : Un turbocompresseur (dit « turbo », en langage courant) est l'un des trois principaux systèmes connus de suralimentation généralement employés sur les moteurs à combustion et explosion (essence ou diesel), destinés à augmenter la puissance volumique , les deux autres étant le compresseur mécanique et l'injection gazeuse.
    Le rôle du turbocompresseur est d'augmenter le taux d'oxygène (O2) dans chaque cylindre en comprimant l'air d'admission.
  9. Compresseur : Le compresseur à engrenage ou a lobes, souvent appelé compresseur Roots, est un système mécanique comprenant deux lobes qui emprisonnent l'air lors de leur rotation. Le volume emprisonné et le rapport de leur vitesse de rotation par rapport à celle du moteur qu'il alimente détermine le taux de compression. Le compresseur est actif dès le démarrage du moteur.
  10. Rampe commune : Rampe d'alimentation commune, maintenue à très haute pression, qui permet une injection directe du carburant dans chaque cylindre d'un moteur. La spécificité de la rampe commune, contrairement aux injecteurs pompes (ou pompes à injection) est de rendre le moteur souple et donc de gagner en agrément moteur.
  11. Arbre à cames en tête : Un arbre à cames, aussi appelé « arbre de distribution » est un dispositif mécanique qui permet de synchroniser plusieurs déplacements. Il est dit "en tête" car il est passé au-dessus des soupapes.
  12. Courroie de distribution, remplacée par une chaine de distribution sur certains moteurs : La courroie de distribution fait partie du système moteur interne de votre voiture, qui tourne et entraîne l'arbre à cames. Sa surface interne est recouverte de dentures afin de permettre à l'arbre de transmission et à l'arbre à cames de fonctionner en permanence au même rythme, sans jamais glisser.
  13. Alternateur : En mécanique automobile, l'alternateur est le générateur de courant électrique. Son fonctionnement s'approche de celui d'une dynamo. Dès que le moteur est mis en route, l'alternateur va produire l'électricité nécessaire au bon fonctionnement du véhicule, pour le moteur, la climatisation ou encore l'éclairage.
  14. Démarreur : Démarreur. Un démarreur est un petit moteur électrique relié au moteur à explosion. ... Il est constitué de deux grandes parties principales : les solénoïdes (électroaimant) qui amène la fourchette sur le volant moteur (au moment o`on démarre) et un moteur électrique qui s'occupera de faire tourner ce fameux volant moteur.
  15. Boitier d'injection : Le calculateur moteur (CM), aussi appelé « boîtier de servitude moteur » (BSM) ou « unité de commande moteur » (UCM) selon les constructeurs, est un boîtier métallique composé d'éléments électroniques (processeurs, eeprom, semi-conducteurs, transistors, résistances diodes, etc.) Sur les véhicules plus anciens, le boitier d'injection est un ensemble mécanique de pistons, vis de réglage, petits engrenages chargés de gérer l'alimentation des injecteurs.
  16. Bougie départ à froid - Diesel : elle est une sorte de bougie de préchauffage dont la fonction est de favoriser le réchauffage du gasoil froid afin d'assurer le démarrage du moteur.
  17. Capteur de pression : Le rôle du capteur MAP(pour Manifold Absolute Pressure, ou pression absolue du collecteur en français) est donc de mesurer la pression d'admission d'air, lorsque ce dernier entre dans le moteur. Il transmettra ainsi ces informations au calculateur moteur. Ce dernier peut alors régler la quantité de carburant injecté.
  18. Refroidisseur de carburant, ou refroidissent de gasoil : Les hautes pressions régnant dans le circuit provoquent un fort échauffement du combustible, ce qui influe sur sa viscosité et la sécurité de fonctionnement. Un refroidisseur, fixé sous la carrosserie, est placé sur la canalisation de retour pour le refroidir en amont du réservoir.
  19. Régulateur de pression : Le régulateur de pression de carburant est un composant de gestion du moteur que l'on trouve sous une forme ou une autre sur pratiquement tous les moteurs à combustion interne.
  20. Capteur de vitesse moteur : Le capteur de vitesse est un générateur d'impulsion qui transforme un mouvement de rotation mécanique en un signal électrique. Ce dernier est envoyé au calculateur pour être interprété et utilisé notamment par l'affichage sur le tableau de bord.
  21. Débitmètre d'air : Un débitmètre est un appareil destiné à contrôler le débit d'air et de carburant qui sont injectés dans le moteur. Il permet d'optimiser les performances du moteur mais aussi de limiter au maximum la consommation de carburant.
  22. Capteur de température : Un capteur, ou sonde, de température du circuit de refroidissement est utilisé pour mesurer la température du liquide de refroidissement dans le système, ce qui donne une indication sur la chaleur générée par le moteur.
  23. Capteur d'accélérateur : Ce capteur reçoit un courant du calculateur 5 V qui crée un champ magnétique dans une bobine émettrice. Un courant est ainsi induit dans les bobines du rotor, qui renvoie un autre champ magnétique par la bobine réceptrice statique.
  24. Sonde lambda : Contrairement à ce que l'on peut penser, la sonde lambda aussi appelée sonde d'oxygène est un élément très important du moteur de votre voiture. Elle permet de réguler le mélange air/essence et d'envoyer les bonnes informations au calculateur de votre véhicule.

 

En tout état de cause, il faudrait pour aussi ajouter le circuit de refroidissement, le circuit d'huile, le circuit électrique, la transmission.....tout ce qui permet à votre automobile de vous emmener là où vous le souhaitez. Cela est une autre histoire qu'on aborde dans les autres sujets de "Comment ça marche".

 

Ce sujet pourra être complété si nous trouvons des images ou photos bien documentées afin de pouvoir associer visuel et descriptif.

 

Galerie photos : 1) Carburateur - 2) Volant moteur - 3) Coussinet - 4) Chemise - 5) Segment - 6) Pompe à huile - 7) Filtre à air - 8) Turbo - 9) Compresseur - 10) Rampe commune - 11) Arbre à cames en tête - 12) Courroie de distribution, remplacée par une chaine de distribution sur certains moteurs - 13) Alternateur - 14) Démarreur - 15) Boitier d'injection - 16) Bougie de départ à froid - 17) Capteur de pression - 18) Refroidisseur de carburant - 19) Régulateur de pression - 20) Capteur de vitesse moteur - 21) Débitmètre d'air - 22) Capteur de température - 23) Capteur d'accélérateur - 24) Sonde lambda

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse


#14 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 19 May 2020 - 17:41

15) De quoi est composé un moteur Diesel

Retour à la liste

 

Pour le moteur Diesel présenté ci-dessous, il manque un certain nombre d'organes communs à tous les moteurs thermiques tels que la courroie de distribution, la courroie accessoire, le filtre à air, la bougie de démarrage à froid, le filtre à air..... L'idée était de vous montrer les principaux éléments, de plus il est très difficile de trouver un schémas très détaillé et bien décrit. Alors voici déjà une liste descriptive, si j'en trouve une plus complète avec une image plus détaillée, je les publierai en lieu et place de celles-ci.

 

Liste :

  1. Bougie de préchauffage : La bougie de préchauffage est un élément des moteurs Diesel, souvent utilisées pour permettre le démarrage du moteur à froid en créant un « point chaud » en haut de la chambre de combustion pour favoriser l'autoallumage du carburant.
  2. Pipe d'admission : Est l'équivalent sur le moteur monocylindre du collecteur d'admission équipant les multi-cylindres. La pipe d'admission peut aussi être appelé collecteur d'admission, tubulure d'admission ou même encore répartiteur d'air (manifold en anglais).
  3. Injecteur : L'injecteur permet l'apport du carburant dans la chambre de combustion des moteurs Diesel et dans certains moteurs à essence. La pompe à carburant alimente le filtre à essence qui retient les impuretés. Le combustible est ensuite pulvérisé dans chaque cylindre, par l'injecteur sous forme de micro gouttelettes, permettant une combustion optimale.
  4. Soupape : Une soupape est un organe mécanique de la distribution des moteurs thermiques à quatre temps permettant l'admission des gaz frais et l'évacuation des gaz brûlés. De manière générale, une soupape d'admission sépare le conduit d'admission de la chambre de combustion et une soupape d'échappement sépare celle-ci du conduit d'échappement.
  5. Pompe d'injection : La pompe à injection fait partie des pièces de votre moteur et transmet le juste dosage du carburant pour l'envoyer jusqu'aux injecteurs.
  6. Arbre à cames de pompe d'injection : Est un élément qui permet de faire fonctionner les pistons d'un boitier d'injection mécanique.
  7. Bloc cylindre (et 11.) : Le bloc-cylindres, aussi appelé bloc-moteur, constitue le bâti d'un moteur à pistons dont la partie intérieure est usinée pour former les cylindres ou les logements de chemises, s'il s'agit d'un moteur à chemises rapportées. L'eau de refroidissement circule librement à l'intérieur du carter-moteur. On y trouve installé entre autre, le vilebrequin, les bielles, les coussinets....)
  8. Crépine : Une crépine est mécanique un filtre à l'extrémité d'une canalisation. Elle est un bac de canalisation retenant à ses extrémités ou dans le circuit les éléments étrangers entraînés dans le flux.
  9. Carter d'huile : un carter (du nom de son inventeur J. Harrison Carter) est une enveloppe protégeant un organe mécanique, souvent fermée de façon étanche, et contenant le lubrifiant nécessaire à son fonctionnement ou des organes qui doivent être isolés de l'extérieur.
  10. Vilebrequin : il est un dispositif mécanique qui permet, par l’intermédiaire d'une bielle, la transformation du mouvement linéaire rectiligne du piston en un mouvement de rotation continu, et inversement.
  11. Bloc cylindre (et 7.) : Le bloc-cylindres, aussi appelé bloc-moteur, constitue le bâti d'un moteur à pistons dont la partie intérieure est usinée pour former les cylindres ou les logements de chemises, s'il s'agit d'un moteur à chemises rapportées. L'eau de refroidissement circule librement à l'intérieur du carter-moteur. On y trouve installé entre autre, le vilebrequin, les bielles, les coussinets....)
  12. Arbre à came :  Il est une partie mécanique très importante du moteur d'une voiture. Il permet de réguler l'ouverture et la fermeture des soupapes d'admissions et d'échappements. L'arbre à cames est un dispositif datant du Moyen-âge.
  13. Poussoir : Le poussoir hydraulique est une pièce mécanique qui fait le lien entre l'arbre à cames et les soupapes. La came appuie sur le poussoir qui lui-même appuie sur la soupape. Voyons plus précisément le fonctionnement de cet organe du moteur.
  14. Tige de poussoir : La tige de poussoir est un élément du poussoir tout comme le marteau. Selon les moteurs, l'ensemble poussoir, tige et marteau agissent directement ou indirectement, par le biais d'un basculeur, ou d'un culbuteur ou d'un linguet à rouleau pouvant jouer le rôle d'intermédiaire entre la came et la soupape.
  15. Bielle : Une bielle est une pièce dotée de deux articulations, une à chaque extrémité, dans le but de transmettre une force, un mouvement ou une position. L'articulation à chaque extrémité de la bielle peut être un pivot ou une rotule
  16. Piston : Un piston est une pièce rigide de section généralement circulaire coulissant dans un cylindre de forme complémentaire. Le déplacement du piston entraîne une variation de volume de la chambre, partie située au-dessus du piston, entre celui-ci et le cylindre.
  17. Joint de culasse : Le joint de culasse est un joint malléable utilisé dans les moteurs à combustion interne. Positionné entre la culasse et le bloc-cylindres, il assure l'isolation des conduits de gaz et de fluides. Il permet également d'absorber les différences de la déformation due à la chaleur, de l'acier du bas moteur et de celle de l'aluminium de la culasse.
  18. Culasse (et 24.) : La culasse est la pièce assurant la fermeture haute du ou des cylindres et, regroupant certaines fonctions d'un moteur à pistons alternatifs. Sur de nombreux types de moteurs, les soupapes d'admission et d'échappement y sont logées. Sa forme et ses caractéristiques sont toujours étroitement liées à l'évolution des moteurs et, plus particulièrement déterminée par le type de distribution et, par la forme de la chambre de combustion. Pour être complet, certains (rares) moteurs n'ont pas de culasse, comme les moteurs à pistons opposés.
  19. Pipe d'échappement : Est l'équivalent sur le moteur monocylindre du collecteur d'échappement équipant les multi-cylindres.. La pipe d'échappement relie la sortie du cylindre d'un moteur à explosion à l'échappement que le moteur soit atmosphérique ou suralimenté. Elle a un rôle similaire à la pipe d'admission qui, elle, est responsable de l'entrée des gaz dans le cylindre.
  20. Rampe de distribution :  La rampe de distribution est un organe permettant de distribuer du carburant dans chaque cylindre d'un moteur.
  21. Culbuteur : Dans un moteur à combustion interne, les culbuteurs servent à transmettre la poussée des tiges de culbuteurs vers les soupapes (les soupapes se trouvant au-dessus des cylindres, les tiges de culbuteurs le long des cylindres, sont actionnées par un arbre à cames latéral ou central, situé vers le bas des cylindres, proche du vilebrequin). Ces moteurs sont dits culbutés.
  22. Cache culbuteurs : Le cache-culbuteurs (ou couvre-culasse) recouvre le haut du moteur d'une voiture. Mais contrairement à ce que pourrait laisser penser son aspect simple, il a bien d'autres fonctions.
  23. Bouchon de remplissage d'huile : Situé sur le dessus du cache culbuteurs, il permet de faire le complément d'huile du moteur.
  24. Culasse (et 18.) : La culasse est la pièce assurant la fermeture haute du ou des cylindres et, regroupant certaines fonctions d'un moteur à pistons alternatifs. Sur de nombreux types de moteurs, les soupapes d'admission et d'échappement y sont logées. Sa forme et ses caractéristiques sont toujours étroitement liées à l'évolution des moteurs et, plus particulièrement déterminée par le type de distribution et, par la forme de la chambre de combustion. Pour être complet, certains (rares) moteurs n'ont pas de culasse, comme les moteurs à pistons opposés.

 

 

Galerie photos : 1) Bougie de préchauffage - 2) Pipe d'admission - 3) Injecteur - 4) Soupape - 5) Pompe d'injection - 6) Arbre à cames de pompe - 7 et 11) Bloc cylindre - 8) Crépine - 9) Carter d'huile - 10) Vilebrequin - 12) Arbre à came - 13) Poussoir - 14) Tige de poussoir - 15) Bielle - 16) Piston - 17) Joint de culasse - 18 et 24) Culasse - 19) Pipe d'échappement - 20) Rampe de distribution - 21) Culbuteur - 22) Bouchon de remplissage d'huile

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)