Aller au contenu


Photo
- - - - -

Système de direction

Direction

  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Stepquest

Stepquest

    Je suis ton père !

  • Gold Member
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 16267 messages
  • Sexe:Homme
  • Location:In France, IdF
  • Interests:Divers et variés
  • Ville :Val de Marne (94)
  • Véhicule(s) :Renault Captur Initiale TCE120 BVA

Posté 30 April 2020 - 20:48

Système de direction

Retour à la table des matières,

 

1) le volant

Le volant est l'organe utilisé par le conducteur pour changer l'orientation des roues directrices afin de faire virer le véhicules. Il contient en son centre la liaison avec la colonne de direction ainsi l'un des airbags du véhicule. IL peut également abriter des commandes annexes servant à piloter le régulateur de vitesse et les services audios. A proximité on trouvera les commodos.

 

2) La colonne de direction

Est un arbre équipé de cardans, qui fait la liaison entre le volant et le boitier de direction. C'est également sur l'arbre de direction que le neiman en sa partie mécanique est connecté.

 

3) L'assistance à la direction

Il y a plusieurs systèmes depuis que les constructeurs ont abandonné les systèmes de direction sans assistance. Mais attention si vous achetez une ancienne! Sachez tout de même qu'il existe des kits d'assistance électriques qui peuvent être installés sur la colonne de direction. L'assistance permet

une démultiplication interne de la crémaillère moins importante, ainsi qu’un diamètre de volant réduit, et donc moins encombrant. Elle est plus directe et diminue le nombre nécessaire de manœuvres à effectuer. Le système permet de diminuer l’effort à fournir pour le braquage des roues lors des manœuvres à basse vitesse. Il est garant de sécurité en s’adaptant aux conditions de roulage, l’assistance est maximale à basse vitesse et réduite à haute vitesse, et permet d’éviter des écarts intempestifs dans la trajectoire.

 

 - Liste des systèmes existants aujourd'hui :

a - Direction assistée hydraulique (DAH) - Fonctionnement

b - Direction assistée électro-hydraulique (DAEH) - Fonctionnement

c - Direction assistée électrique (DAE, EPS ou EAPS) - Fonctionnement

 

 - En savoir plus

 

 

4) Le boitier de direction

Il existe deux systèmes qui cohabitent :

  • Le plus courant est un boîtier faisant partie intégrante, pour les voitures particulières, de la crémaillère de direction. Le volant imprime son mouvement de rotation au boîtier par un axe appelé colonne de direction. Un pignon à l'entrée du boîtier s'engrène à une barre dentée (barre de direction) interne à la crémaillère ; c'est à ce moment que le mouvement de rotation est transformé en mouvement de translation. La barre de direction elle-même reliée à des biellettes de direction, en se déplaçant, permet le braquage des roues.
  • L'autre système, surtout utilisé sur les utilitaires et 4x4, se compose seulement d'un boîtier de direction, actionné par le volant et la colonne de direction. Le pignon d'entrée est une vis sans fin, qui actionne par l'intermédiaire d'un système à billes, un secteur denté. Celui-ci est solidaire d'une bielle extérieure (bielle pendante) qui transmet le sens de braquage à la timonerie de direction, reliée aux roues.

- Fonctionnement - En savoir plus

 

 

5) La crémaillère de direction

La crémaillère de direction est constituée :

  • d'un corps en alliage, fixé au châssis
  • d'une barre de direction dentée
  • d'un pignon de boîtier de direction qui est entraîné par le volant et la colonne de direction et engrène sur la barre de direction
  • de rotules axiales : une par côté, elles sont vissées dans la barre de direction et permettent de compenser le débattement des trains de roue
  • de rotules de direction : une par coté, elles sont vissées d'un côté en bout des biellettes et de l'autre sur le pivot de roue et sont réglables pour ajuster le parallélisme.

Lors de manœuvres, le conducteur agit sur le volant, qui entraîne en rotation via la colonne de direction, le pignon de direction.

Celui-ci, qui engrène sur la barre de direction, lui imprime un mouvement vers la droite ou la gauche (le mouvement de rotation est transformé en mouvement de translation).

 

- Fonctionnement - En savoir plus

 

 

6) Les roues motrice

Une roue motrice est un type de roue qui, une fois connectée à l'arbre de transmission par son moyeu, reçoit l'impulsion de rotation générée par le moteur. La roue motrice est donc entraînée par son arbre de transmission et génère une impulsion permettant au véhicule d'avancer. Dans le sujet sur les systèmes de suspension, nous aborderons les soues plus en détail.

 

- En savoir plus

 

 

7) Système de direction sur les quatre roues

À basse vitesse, les quatre roues directrices permettent de gagner en agilité et en maniabilité. Lorsque le conducteur tourne le volant, les roues arrière tournent dans le sens opposé des roues avant. ... Les roues arrière tournent dans le même sens que les roues avant.Ici encore il existe plusieurs systèmes :

 - Indépendants à deux moteurs

 - Avec crémaillère, un seul moteur électrique

 

Bien évidemment, le système de train arrière directeur permet en premier lieu de gagner en agilité à basse vitesse. En rendant les roues arrière mobiles, on réduit considérablement le rayon de braquage, parfait pour manœuvrer les engins à empattement long dans les endroits à espace réduit (Q7). C'est ce qui a été vital pour la 911 991 (Turbo et GT3) quand les ingénieurs ont décidé d'allonger l'empattement pour réduire le sous-virage, il a fallu compenser en rendant mobile le train arrière afin de garder son agilité à basse vitesse.
A plus haute vitesse (au delà des 50 à 80 km/h, cela dépend des dispositifs), les roues arrière viennent tourner dans le même sens que les roues avant. Le but recherché ici est d'améliorer la stabilité, avec comme effet l'impression de conduire une voiture à empattement plus long qu'il ne l'est en réalité.
Notez enfin que le système peut être utilisé pour stabiliser l'auto en cas de freinage d'urgence, dans ce cas les roues arrière braquent toutes les deux vers l'intérieur pour freiner comme un skieur qui fait le chasse-neige. Il faut cependant que le système puisse le faire, car tous ne peuvent pas braquer les roues dans un sens opposé ...

 

 

- Fonctionnement - En savoir plus

 

 

Galerie photos : 1) Synoptique - 2) Volant - 3) Colonne de direction - 4) Crémaillère de direction - 5) Système 4 roues directrices - 5) Biellette de direction - 6) Rotule de direction - 7) Localisation biellette et rotule - 8) Pompe de direction - 9) Éclaté de crémaillère - 10) Système de direction

Fichier(s) joint(s)


Bannière basse






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)